Skip to main content

Liberal

Search nwlc-clfn.liberal.ca

Les libéraux lèvent le voile sur les intentions des conservateurs : Harper fera reculer les droits des femmes

Posted on 21 avril 2011

OTTAWA – Un enregistrement obtenu par le Parti libéral confirme le plan des conservateurs de Harper d’annuler le financement de l’organisme Planned Parenthood, et de faire reculer les droits des femmes, ont affirmé aujourd’hui les libéraux.

« En ce qui a trait au droit des femmes au libre choix, les gestes de Stephen Harper sont plus convaincants que ses piètres reniements, a déclaré le chef libéral, Michael Ignatieff. Après avoir laissé en suspens pendant deux ans le financement de Planned Parenthood – et suite aux propos tenus hier par le candidat conservateur, Brad Trost – on ne peut plus remettre en question les vraies intentions de M. Harper. »

« Tout individu qui se soucie des droits des femmes doit se lever et arrêter M. Harper, a-t-il ajouté. Il ne doit y avoir aucun doute. Les libéraux défendront toujours les droits des femmes – incluant celui du droit des femmes au libre choix – et nous demandons aux Canadiens progressistes de choisir un gouvernement libéral afin de garantir cette protection.

Le candidat conservateur dans Saskatoon-Humboldt, Brad Trost, dans un enregistrement d’un discours à l’intention de la Saskatchewan’s Pro-Life Association, remercie ses membres pour leur rôle dans le retrait du financement de l’organisme Planned Parenthood et leur demande de demeurer vigilants. L’organisme de planification familiale attend depuis presque deux ans l’approbation d’une subvention de 18 millions de dollars, et cela sans explication – ce qui a comme effet de leur coupe les vivres.

La présidente du caucus féminin du Parti libéral, Lise Zarac, a fait savoir que le discours de M. Trost contredit les maintes déclarations de la ministre de la Coopération internationale, Bev Oda, que la décision d’annuler le financement de l’ International Planned Parenthood Federation n’était pas une décision idéologique. Les gouvernements du Canada qui se sont succédé depuis les 40 dernières années, qu’ils soient libéraux ou conservateurs, ont financé Planned Parenthood.

« Les conservateurs révèlent leurs vraies intentions derrière les portes closes et espèrent que celles-ci ne voient jamais la lumière du jour, a fait savoir Mme Zarac. Maintenant, M. Trost ayant admis que le mouvement Pro-vie a influencé directement la décision des conservateurs d’annuler le financement de cette organisation, il devrait être clair pour tout le monde que la base réformiste-conservatrice de M. Harper est déterminée à imposer son agenda à l’ensemble du Canada. »

Anita Neville, la porte-parole du parti responsable de la condition féminine, a ajouté que d’autres groupes se sont également retrouvés dans cette situation, comme c’était le cas de KAIROS.

« Les conservateurs ont annulé le financement d’autres programmes qui ne répondent pas à l’idéologie de leur programme social, a indiqué Mme Neville. Dans le Canada de Harper, l’idéologie est plus importante que les faits et les preuves lorsqu’il s’agit d’établir une politique – et le discours de M. Trost représente la preuve qu’ils rebâtissent secrètement ce pays à leur image. »

« Stephen Harper met la santé et le bien-être de femmes et d’enfants partout dans le monde en danger en changeant la position de longue date du Canada, a conclu M. Ignatieff. Maintenant, les Canadiens connaissent les véritables intentions de M. Harper avant d’aller voter le 2 mai. »

Join the conversation  

We have detected this as your most probable location.

To get better results Enter your postal code here