Skip to main content

Liberal

Search nwlc-clfn.liberal.ca

Déclaration du chef libéral Michael Ignatieff au sujet du 40e anniversaire de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada

Posted on 7 décembre 2010

Le chef libéral, Michael Ignatieff, a fait la déclaration suivante au sujet du 40e anniversaire de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada :

« Il y a quarante ans aujourd’hui, le 7 décembre 1970, la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme a déposé des recommandations sans précédent à la Chambre des communes, ouvrant ainsi la voie à une plus grande égalité pour les Canadiennes.

« La Commission, qui a joué un rôle important dans la définition du statut de la femme en tant que problème social légitime, a créé la base pour un changement fort nécessaire dans les domaines de l’équité salariale, du congé de maternité, du contrôle des naissances, des services de garde, des femmes dans des postes de cadre, de la pension, et l’interdiction aux employeurs de discriminer en fonction du sexe ou de l’état civil.

« Aujourd’hui, songeant au progrès des femmes au fil des décennies et en sachant que 167 recommandations ont été partiellement ou pleinement mises en œuvre, il y a encore des obstacles qui subsistent avant que toutes les femmes atteignent véritablement l’égalité.

« Malheureusement, l’égalité des femmes a reculé sous les politiques régressives du gouvernement conservateur, qui ont mené à un écart croissant entre les sexes dans ce pays.

« Le gouvernement fédéral du Canada devrait donner l’exemple en adoptant des politiques et des programmes qui aident les femmes et les filles à participer à la vie de la société dans tous ses aspects. Seulement lorsque ce sera le cas pourrons-nous clamer que la promesse de l’égalité des sexes est véritablement réalisée.

« Au nom du Parti libéral du Canada et de notre caucus parlementaire, j’invite tous les Canadiens à s’arrêter et à réfléchir à la situation de la femme dans notre société d’aujourd’hui, à participer aux activités qui célèbrent le progrès des femmes et à s’engager à continuer la lutte pour l’égalité des chances pour tous les Canadiens et les Canadiennes. »

La porte-parole libérale responsable de la condition féminine, Anita Neville, a ajouté :

« Nous avons de la chance aujourd’hui, car de nombreuses femmes profitent de la prospérité et de la liberté dont leur mère, leurs grands-mères et leurs arrière-grands-mères ne pouvaient que rêver. Mais nous continuons notre lutte.

« Les femmes ont perdu du terrain sous ce gouvernement. Les conservateurs ont remis en question lors des négociations collectives le droit fondamental des femmes à un salaire égal pour un travail égal, et ils ont interdit le financement par le gouvernement de toute recherche et de toute défense entourant l’égalité des sexes. »

La présidente du caucus libéral féminin, Lise Zarac, a jouté :

« Que ce soit à travers l’annulation du Programme de contestation judiciaire, ou en interrompant le programme Sœurs d’esprit, le gouvernement conservateur va continuellement à l’encontre de la capacité de la société civile à améliorer l’égalité des sexes au Canada.

« En cet important anniversaire, n’oublions jamais que l’égalité ne sera atteinte que lorsque le gouvernement assumera ses responsabilités envers les femmes du Canada. »

Join the conversation  

We have detected this as your most probable location.

To get better results Enter your postal code here